INDEMNISATION DU PRÉJUDICE CORPOREL 2019-03-12T23:35:00+01:00

INDEMNISATION DU PRÉJUDICE CORPOREL

LE DROIT DES VICTIMES

Ne pas être Victime une deuxième fois !
La victime d’un accident est très fragilisée par l’impact de l’accident qui a pu brutalement briser sa vie et celle de ses proches.
Les compagnies d’assurances peuvent profiter de cet « état de faiblesse » pour imposer des indemnisations a minima.
Il faut impérativement, avant d’engager toutes démarches, prendre conseil auprès d’un avocat indépendant des compagnies d’assurances.
En effet, les indemnisations de préjudices corporels négociées entre assureurs sont presque toujours bien inférieures aux sommes obtenues par un avocat ou devant un tribunal.

Qu’il s’agisse d’un accident de la circulation, de sport, d’une agression, d’une chute, d’une morsure de chien, si cet accident engage la responsabilité d’un tiers, vous pouvez engager une action à son encontre ou à l’encontre de son assureur pour obtenir la réparation intégrale de votre préjudice.

Maître OTTOMANI MAURIN intervient au côté de la victime dans les différentes étapes du processus d’indemnisation complexe.

S’il s’agit de l’aggravation d’un dommage résultat d’un accident antérieur, il est possible de faire rouvrir le dossier afin de faire évaluer et indemniser les préjudices liés à cette aggravation.
Si aucun tiers n’est impliqué, vous avez peut être souscrit un contrat d’assurance dommage qui garantit, sous certaines conditions, les conséquences dommageables de cet accident.

Le cabinet mettra en œuvre toutes les démarches permettant au processus d’indemnisation de se mettre en place rapidement.
La loi du 5 juillet 1985 complétée par celle du 21 décembre 2006 fixe le cadre juridique de l’indemnisation de victimes d’accidents de la route.
La victime devra rassembler l’intégralité de son dossier médical.
Un expert médical spécialisé en indemnisation du préjudice corporel sera chargé d’examiner la victime. Le rapport d’expertise qui sera rendu servira de base à l’indemnisation des victimes. Il est donc très important de bien préparer cette étape.

L’expert fixera les divers postes de préjudice dans le cadre de la nomenclature DINTHILAC :

Votre INDEMNISATION peut comprendre :

Le remboursement de vos dépenses de santé actuelles et autres frais restés à votre charge
Le remboursement de vos pertes de gains professionnels avant votre consolidation
Le déficit fonctionnel temporaire (DFT) : Il correspond aux périodes d’hospitalisations de la victime
Le déficit fonctionnel permanent (DFP)
Le préjudice professionnel
Le préjudice scolaire
Les besoins en tierce personne
Les dépenses de santé futures
Les souffrances endurées
Le préjudice esthétique
Le préjudice sexuel
Le préjudice d’agrément
Le préjudice moral